Dans ce sport de glisse, le kitesurfeur est sur une planche se déplaçant à la surface de l’eau grâce à la traction transmise par l’aile.

Mais pour le niveau kitesurf débutant, il faut un équipement particulier, et suivre quelques cours pour poser les bases de sécurité et progresser régulièrement.

L’équipement pour le kitesurf débutant : l’aile, la planche, les lignes et barre et le harnais

Un kitesurf débutant doit prioritairement choisir un trainer kite comm aile. Plus petite, elle est plus facile à manier !

Conseillée pour les débutants, elle offre plus de sécurité pour maîtriser le concept des fenêtres de vol, avant de se mettre à l’eau.

Cette aile est ensuite connectée à des lignes avant, chargées de transmettre la traction au harnais à travers la barre. On fixe sur cette dernière les lignes arrière, permettant de jouer sur la puissance et la direction.

le kitesurf débutant se sert aussi d’une planche qui peut être de deux types.

Avec la première, un seul sens de navigation tandis que la seconde en permet deux – simplifiant les manoeuvres pour virer de bord.

Enfin, le kitesurf débutant met un harnais qui accueille la traction de l’aide, sans qu’il ne doive déployer d’effort particulier au niveau des bras.

Il y a un modèle qui s’attache à la ceinture, dans le dos au niveau du bassin et un autre qui s’installe comme un baudrier au niveau du fessier.

C’est ce dernier modèle d’harnais qui est utilisé chez les débutants en kitesurf, car ils évitent ainsi les problèmes de dos.

Prendre des cours dans une école limite les dangers pour le kitesurf débutant

Le kitesurf est une discipline que l’on peut faire à tous les âges : ce sport est porté sur l’endurance dans lequel l’effort n’est pas intense, mais il doit s’inscrire dans la durée.

Il existe de nombreux spots de kitesurf en France : des espaces dégagés pour oeuvrer en toute sécurité.

Sur les plages de Berck, d’Anglet, de Dunkerque, d’Hossegor ou encore d’Hyères, c’est possible car il y a de l’espace pour pratiquer sans danger.

Mais attention, au-delà de ces endroits privilégiés, le kitesurf débutant doit se faire accompagner par un professionnel qui lui donnera les bonnes pratiques sécuritaires.

Une école agréée pourra également lui faire bénéficier d’ un matériel conforme à son niveau.

Au fil des séances, la progression se fera plus notable – au total, 6 niveaux de certifications pour parvenir à son premier saut.

Certaines écoles proposent aussi un module de simulations d’incidents dans le but d’apporter davantage de sérénité à la pratique du kitesurf.

Arrivé à une certaine maîtrise, le kitesurfeur peut choisir de pratiquer différentes disciplines : du kitesurf de vitesse ou de longue distance, du freestyle, du wakestyle, du kitefoil…

Pour en savoir plus sur les pré-requis du kitesurf débutant, suivez ce lien :
fildair.com/kitesurf-debutant